Les technologies de chauffage pour le confort des personnes âgées

Publié le : 12 mai 20155 mins de lecture

Vérifiez votre isolation avant de modifier votre installation de chauffage!
La règlementation thermique se fixe deux buts; une économie d’énergie et un meilleur confort en toute saison. Un état des lieux est primordial !

Dans le cas d’une construction ancienne, un bilan thermique est nécessaire. Une étude et des calculs, renseigneront sur la qualité de l’isolation, de la ventilation… et préciseront les puissances de chauffage utiles par local. Une ancienne installation a pu être surdimensionnée et il est préférable de faire son étude avant de la remplacer.

Une construction récente répond aux exigences de la Règlementation Thermique.

CHOIX DU CHAUFFAGE

Plusieurs paramètres orientent la décision dont le coût de l’installation, le confort avec la climatisation en saison estivale, le coût d’exploitation, la production d’eau chaude sanitaire, l’écologie et les énergies renouvelables.
Coût d’exploitation : consommation chauffage 9000 kwh et 4700 kwh pour eau chaude

Tableau indicatif (estimation 2004)

Chauffage Rendement Consommation Eau Chaude Entretien Dépense annuelle
Électrique 0.95 1110 € 312 € 1422 €
Clim. Réversible 2.5 486 € 312 € 346 € 1144 €
Fioul 0.9 300 € 141 € 230 € 671 €
Fioul Condensation 1 270  € 141 € 230 € 631 €
Gaz réseau 0.9 430 € 148 € 155 € 733 €
Gaz condensation 1 397 € 148 € 155 € 700 €
Propane 0.9 800 € 376 € 430 € 1606 €
Propane condensation 1 720 € 376 € 430 € 1526 €
Géothermie 3.5 390 € 312 € 95 € 797 €
Bois 0.75 450 € 312 € 105 € 867 €

 

LES ÉMETTEURS
Les radiateurs :

Les radiateurs modernes sont dits « à chaleur douce », la température ambiante de la pièce est uniforme. Un grand choix de formes, de coloris et de matériaux est proposé. La puissance de chauffe de chaque radiateur est particulière au local, elle varie avec le volume, l’exposition au soleil et l’isolation thermique.
Le robinet thermostatique s’installe dans les pièces où l’on désire adapter la température aux besoins (apports calorifiques solaires, cheminée, poêle,…)
Le métal  est le plus économique à l’installation, son poids et ses facilités de façonnage permettent beaucoup de dimensions. Leur esthétique et formes les intègrent dans le mobilier,  leurs utilisation est multiple, comme porte-serviettes, porte-manteaux ou étagères.
La fonte favorise le rayonnement et permet la fabrication de radiateurs moins encombrants à puissance égale.
L’Aluminium est meilleur conducteur de la chaleur mais ses formes restent limitées.

Les plafonds  rayonnants (chauffage électrique)
Les plafonds rayonnants conviennent aux pièces de grande hauteur sous plafond, séjours et mezzanines. Les avantages sont identiques à ceux du plancher; chaleur homogène et surface habitable libérée.

Les planchers chauffants :
Un plancher chauffant dégage la surface habitable en remplaçant les radiateurs, le plancher se comporte comme un grand radiateur la chaleur rayonne dans tout le local. Une option rafraichissement pour l’été est aussi proposée.
La chape de béton coulée sur le réseau monte en température lentement, cette inertie impose une anticipation de la mise en fonction de plusieurs heures. Les meubles collés au sol et tapis sont déconseillés, dans les salles de bains le radiateur sèche-serviettes conserve toute son utilité. Coté revêtement de sol le carrelage est l’idéal, des matériaux plus isolants sont de mauvais conducteurs de chaleur.

LES INTERVENANTS

BILAN THERMIQUE

Le thermicien d’un bureau d’études ou d’un fournisseur fait un bilan de l’isolation et de la ventilation. Il propose des solutions combinant une qualité d’isolation avec un système de chauffage. Son avis est précieux pour faire le choix qui doit convenir pour un long terme.

BILAN ACOUSTIQUE

Pour contrôler l’isolation acoustique des locaux, le technicien d’un bureau d’étude peut effectuer des mesures à l’aide d’appareils ou calculer  une isolation théorique d’après l’architecture et la nature des matériaux employés dans la construction.

MISE EN PLACE DE L’ISOLATION

Suivant la nature de ces travaux, ils seront effectués par différents corps de métier; le maçon, le charpentier, le plâtrier, le plaquiste, le carreleur ou d’autres. Il est important que chacun respecte scrupuleusement les caractéristiques préconisées ainsi que leur mise en œuvre. L’isolation dépend d’un ensemble d’éléments interdépendants, il est possible de pallier l’insuffisance de l’un par un sur dimensionnement d’un autre matériau ou avec un équipement différent.

INSTALLATION DU CHAUFFAGE

Les installateurs suivent en permanence l’évolution du matériel par des stages, formations ou des revues spécialisées proposés par les fabricants. Devant la technicité et la précision des réglages l’installation par des professionnels est conseillée d’autant qu’elle donne droit à des aides financières. Aussi l’entretien est important, une révision périodique maintient les performances du matériel qui peut éventuellement connaitre des améliorations avec l’adaptation de nouvelles techniques.

À explorer aussi : L’isolation thermique et acoustique dans un habitat pour personne âgée

À lire en complément : Pourquoi opter pour le sur mesure en choisissant ses volets ?

Plan du site